Les petites passions de Pahi

17 juillet 2021

Brodons ensemble (56) - [Billet programmé]

1

Le 19 juin 2021, mon casier d'imprimeur en était là :

 

2021

 

Voici mon avancée à ce jour :

 

2021

 

 

2021

 

 

... et le début de la plus grande case, rectangulaire et verticale, au centre :

 

2021

 

 

2021

 

 

Une vue d'ensemble :

 

2021

 

 

Je vous retrouverai avec plaisir pour notre "Brodons ensemble 2021" organisé par Louisonle 14 août 2021 et vous invite à lui rendre visite ici : http://aupaysdesbiscornus.eklablog.fr/

 

2

Merci beaucoup d'être passés par là

et pour vos sympathiques commentaires

Posté par Pahi à 06:00 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,


11 juillet 2021

Pause

1

 

Merci de votre compréhension

et de votre fidélité

A la prochaine !

Posté par Pahi à 06:00 - Commentaires [12] - Permalien [#]

10 juillet 2021

Mon message du samedi soir (331)

1

 

 

 

Celui qui, par quelque alchimie, sait extraire de son coeur pour les refondre ensemble,

compassion, respect, besoin, patience, regret, surprise et pardon

crée cet atome qu'on appelle l'amour.

 

(Khalil Gibran)

 

 

2

Merci beaucoup pour votre fidélité

et vos commentaires si enrichissants

Posté par Pahi à 17:00 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,

03 juillet 2021

Mon message du samedi soir (330)

1

 

 

 

 

"Ayant médité la douceur et la compassion,

j'ai oublié la différence entre moi et les autres."

 

Milarepa

(ascète tibétain, X-XIe S.)

 

 

 

2

 

Merci beaucoup pour votre fidélité

et vos commentaires si intéressants

Posté par Pahi à 17:00 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,

29 juin 2021

Mes dernières lectures (85)

2

 

1

 

ON N'EMPECHE PAS LES OISEAUX DE VOLER

de Gary SCRIMGEOUR

Editions Soline - 532 pages - ISBN : 2-87677-069-5

 

La vie à Ceylan était calme en 1914. Les Wingate ont de l'argent, une domesticité nombreuse. Mariés depuis huit ans, Charles et Elizabeth Wingate partagent avec Jennifer, leur petite fille, un bonheur apparemment sans faille.

Une succession d'événements va pourtant briser cette heureuse quiétude. En apprenant d'abord que Charles n'a pas toujours été un mari irréprochable, Elizabeth découvre que le vie d'une femme ne doit peut-être pas se situer toute entière dans l'ombre de son mari.

Le fossé peu à peu se creuse entre elle et lui. Quand les Wingate décident de rentrer à Londres après la guerre de 1914, Elizabeth partira la première avec sa fille Jennifer et Mabel, la nurse de celle-ci.

C'est le début d'un long effort pour conquérir ce qui lui semble vite précieux : son indépendance de femme. Dans le Londres en folie des années 30, aux accents du fox-trot, dans l'Amérique encore mal remise de la grande crise, Elizabeth lutte contre tout et contre tous. Le bonheur que Charles ne lui a pas apporté, elle va le chercher auprès de Peter Williams, le timide rêveur ; auprès de sa fille Jennifer, même si celle-ci à seize ans s'acharne à se libérer de l'influence de sa mère et ne rêve que de Hollywood ; auprès de Don Wallace, le solide Américain qui lui fait connaître la Californie.

Rien n'est facile pour Elizabeth, mais cette belle Irlandaise aux yeux verts est habituée à se battre. C'est le roman d'une femme où toutes les femmes se reconnaîtront : toute une vie de luttes, de choix, d'erreurs et finalement de réussite car

On n'empêche pas les oiseaux de voler.

 

<(-*-)>

 

Ma pile à lire s'était résorbée (depuis quelques jours, des "livres voyageurs" se sont rajoutés), et j'ai décidé de "m'attaquer" à la Comédie Humaine qui me faisait de l'oeil dans la bibliothèque. Le "style Balzac" est un réel plaisir et très enrichissant en vocabulaire. Mais je constate que les humains n'ont pas ou si peu changé...

  

28 - LA COMEDI HUMAINE - Tome 1

 

 

28 - LA COMEDI HUMAINE - Tome 1 bis

 

LA COMEDIE HUMAINE d'Honoré de Balzac  -  TOME 1

499 pages

 

La Maison du Chat-qui-pelote, c'est d'abord une enseigne de boutique redoublée d'un tableau : " Une formidable pièce de bois, horizontalement appuyée sur quatre piliers qui paraissaient courbés par le poids de cette maison décrépite, avait été rechampie d'autant de couches de diverses peintures que la joue d'une vieille duchesse en a reçu de rouge. Au milieu de cette large poutre mignardement sculptée se trouvait un antique tableau représentant un chat qui pelotait. " Mais cette nouvelle, écrite en 1829 et plus tard placée par Balzac en ouverture de La Comédie humaine, est elle aussi un tableau vrai, tableau du Paris commerçant - le Marais et la rue Saint-Denis - que l'écrivain prend plaisir à peindre. Un tableau de moeurs, également, et son premier titre, Gloire et Malheur, laissait plus directement deviner que s'y jouait le destin d'une femme : " Les humbles et modestes fleurs, écloses dans les vallées, meurent peut-être quand elles sont transplantées trop près des cieux, aux régions où se forment les orages, où le soleil est brûlant."

Le bal de Sceaux

Emilie de Fontaine est une jeune fille de la noblesse que sa famille souhaiterait bien voir mariée. Malheureusement, elle a une si haute idée d'elle-même, et donc de l'homme qui pourra lui inspirer suffisamment d'amour pour devenir son époux, qu'elle refuse tous les prétendants qu'on lui présente. Jusqu'au jour où, dans un bal champêtre, elle rencontre un bel inconnu...

Mémoires de deux jeunes mariées

Louise et Renée sortent du couvent où elles ont noué une amitié sans faille. Jetées dans le tourbillon du monde, elles empruntent des chemins différents: artifices de la vie parisienne et ravages d'une passion mortifère pour l'une, réclusion dans la solitude provinciale et sacrifice de soi sur l'autel d'un mariage sans amour pour l'autre... Leur correspondance confronte deux choix de vie. Balzac admet à contrecoeur : « J'aimerais mieux être tué par Louise que de vivre longtemps avec Renée. » Et vous, qui choisiriez-vous ?

La Bourse

Hippolyte Schinner, jeune peintre, tombe par accident dans son atelier où il reste inanimé un long moment avant d'être secouru par la jolie Adélaïde de Rouville, sa voisine. Soigné par celle-ci, il finit par en tomber amoureux. Mais très vite, Hippolyte s'interroge sur la jeune femme, qui vit avec sa mère, et qui est chaque soir visitée par un riche vieillard... Que cachent ces visites ? Que penser de la récente disparition de sa bourse, qui contenait ses économies... ?

Pierre non négligeable dans l'édifice de La Comédie humaine, La Bourse dresse le portrait d'une catégorie sociale chère à l'auteur, les oubliés de Napoléon. Cette belle fable, qui fera dire à Balzac qu' « on ne doit jamais juger les gens sur la mine », amène à réfléchir sur les apparences et les mauvais jugements dont nous sommes parfois victimes.

 

1

 

 

2

 

LA COMEDIE HUMAINE d'Honoré de Balzac  -  TOME 2

535 pages

 


Modeste Mignon

Nous sommes au Havre. Un négociant part refaire sa fortune dans les mers du Sud en laissant derrière lui la plus exquise des filles, Modeste Mignon. Modeste entretient une correspondance avec un écrivain célèbre, Canalis, poète élégiaque et carriériste bigot, à travers lequel Balzac ne s'est pas gêné pour décocher quelques traits à Lamartine et Vigny. Mais c'est le secrétaire de Canalis, Ernest de la Brière, qui répond aux lettres et devient amoureux fou de Modeste. La supercherie est découverte au moment où le père de la jeune fille revient des Indes, fortune faite et plus que faite. Alléché par la dot, Canalis se précipite au Havre, emmenant Ernest avec lui. Cela fait deux prétendants et il y en aura même un troisième : un duc, car Balzac a toujours un duc en réserve dans les manches de son froc. Lequel des trois va l'emporter ?


Un début dans la vie

Oscar Husson a raté tous ses débuts : de voyageur, de clerc de notaire, de soldat. Mais en sauvant le fils d'un comte, il obtient un emploi de receveur des finances...

 

Dico

Merci beaucoup pour votre visite

et vos sympathiques commentaires

Posté par Pahi à 06:00 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :


26 juin 2021

Mon message du samedi soir (329)

1b

 

 

 

 

"Dangereuse ignorance que d'être

constamment informé sur n'importe quoi,

sans jamais l'être sur l'essentiel."

 

(John Joos)

 

 

 

53

Merci beaucoup pour votre visite

et vos commentaires si intéressants

Posté par Pahi à 17:00 - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : ,

22 juin 2021

Notre-Dame de Neunkirch

C'est à quelques kilomètres seulement de la Grotte fleurie de Diebolsheim (je vous en ai parlé il y a une semaine) que nous avons découvert ce très beau et paisible lieu de pélerinage. Un ciel bleu et un soleil magnifiques !

Je vous laisse regarder tranquillement...

 

2021

 

 

2021

 

 

2021

 

 

2021

 

Ma tendre moitié vous montre le chemin...

 

2021

 

 

 

2021

 

 

2021

 

 

2021

 

 

2021

 

 

2021

 

 

 

2021

 

 

2021

 

 

2021

 

 

2021

 

 

2021

 

 

 

2021

 

 

2021

 

 

2021

 

 

2021

 

 

2021

 

 

 

2021

 

 

2021

 

 

2021

 

 

2021

 

 

2021

 

 

 

2021

 

 

2021

 

 

2021

 

 

2021

 

 

2021

 

 

 

2021

 

 

2021

 

 

Là aussi, des mains bienveillantes entretiennent les lieux...

 

43

Merci de nous avoir accompagnés

et pour vos gentils commentaires

Posté par Pahi à 06:00 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

19 juin 2021

Mon message du samedi soir (328)

26

 

 

 

 

La sagesse est une quête infinie,

à la fois savoir et savoir être.

Elle rime avec prudence et audace à bon escient,

avec maîtrise et épanouissement de soi,

avec lucidité et humilité,

avec respect de la nature et des autres, efficience et partage,

avec justice et paix, courage et joie, amour et compassion...

 

(Jean-Pierre Collette)

 

 

48

Merci beaucoup pour votre fidélité

et vos commentaires si enrichissants

Posté par Pahi à 17:00 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,

Brodons ensemble (55)

1

 

 

Le 15 mai 2021, j'en étais à ce stade de mon casier d'imprimeur :

 

2021

 

Si vous vous souvenez, je n'étais pas très emballée par la dernière petite broderie. Je ne l'ai donc pas conservée.

 

Voilà les quelques broderies faites depuis :

2021

Il me restait à rajouter quelques points arrière et j'ai oublié de reprendre une photo ...

 

2021

 

 2021

 

 2021

 

  2021

 

 

 

2021

 

La broderie que je n'ai pas conservée a été remplacée par celle-ci :

 

2021

 

 

Et voilà où j'en suis à ce jour :

2021

 

2021

 

Je vous retrouverai avec plaisir pour notre "Brodons ensemble 2021" organisé par Louisonle 17 juillet 2021 et vous invite à lui rendre visite ici : (http://aupaysdesbiscornus.eklablog.fr/

 

2

Merci beaucoup pour votre visite

et vos encouragements

Posté par Pahi à 06:00 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,

15 juin 2021

La Grotte fleurie de Diebolsheim

2021

  

2021

  

2021

 

2021

  

2021

 

2021

 

2021

 

2021

  

2021

  

2021

 

2021

  

2021

  

2021

 

2021

 

2021

  

2021

  

2021

  

2021

 

2021

  

Merci de m'avoir accompagnée !

J'ai été impressionnée par le soin apporté bénévolement pour l'entretien de cet endroit.

Posté par Pahi à 06:00 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :