Les petites passions de Pahi

22 avril 2017

Mon message du samedi soir (178)

 1

 

 

"Chercher la paix,

c'est comme chercher une aiguille dans une botte de foin :

tu ne la trouveras pas.

Mais quand ton coeur sera prêt,

la paix te trouvera."

 

(Ajahn Chah)

2

Un grand merci pour votre fidélité

et vos beaux commentaires

Posté par Pahi à 17:00 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,


21 avril 2017

Comment se porte Dame Pepsy ?

18033359_1393430644012433_1940446923107981831_n

 

Je suis venue me reposer une petite semaine chez mes seniors préférés. Même s'ils fonctionnent au ralenti, je ne me suis pas ennuyée avec eux.

 

011

 

Là mon "humaine de vacances" est en train de broder, une jambe allongée sur un pouf comme toujours. Je saute et m'installe confortablement contre elle pour lui montrer que je l'aime ; je reste ainsi pendant des heures à ronronner ou à dormir et je sais que cela lui fait du bien : je le sens...

J'ai entendu dire qu'elle a brodé 66 petits galopins et qu'elle en a encore 34 à faire. J'espère qu'elle me les montrera une fois terminés !

013

 

J'ai pu gambader partout, sauter sur la table quand ils ne s'en rendaient pas compte, suivre du regard le vol des pigeons... J'avais pris l'habitude de renverser la cruche (à peine remplie d'eau bien sûr) d'un "malencontreux" coup de patte, ceci bien évidemment lorsqu'ils avaient le dos tourné. Mais j'ai intérêt à disparaître lorsqu'ils s'en rendent compte parce qu'il faut alors changer la nappe sur la table, laver le sol, etc... Ils sont futés tout de même ces humains ! Du coup, ils coincent la cruche dans la cuisine de telle sorte qu'ils la voient et n'oublient pas de boire, mais pour que moi je ne puisse plus la renverser. Grrrrr... là ils m'ont eue.

Mais ce n'est pas tout !

 

015

 

016

 

017

 

 

019

 

020

 

La seule chose qui me manque chez eux c'est MA place sur MON "perchoir" hors d'atteinte par les humains sans échelle : la grande bibliothèque. J'adorais trouver refuge au-dessus de celle-ci et cela en trois bonds : un sur le meuble de la télé, puis un sur la télé, puis un grand pour atteindre ma place favorite. Mais je ne savais pas qu'une télé peut rendre l'âme... elle était pratique : il s'agissait d'une vieille comme on en fait plus :-) Et c'est là que se situe le problème : il faudrait que je ne fasse que deux bonds et c'est vraiment trop haut ...

021

 

028

 

C'est bien connu, la vengeance est un plat qui se mange froid... grrrrr ! Alors je prends un malin plaisir à me cacher dans les endroits les plus improbables ; car, oui, moi je sais comment ouvrir les placards ! J'y trouve de sympathiques petits recoins ... ils ont beau m'appeler, je laisse mariner les p'tits vieux ha ! ha ! ha ! Lorsqu'ils ont bien cherché partout, sans bruit (comme nous les chats savons si bien le faire), je m'assieds derrière eux, comme si de rien était, et lorsqu'ils se retournent, ils sont tout étonnés et, complètement gagas devant moi, ils me demandent : " mais où t'es-tu encore cachée, petite coquine ? Ah la la ..."

13

Regardez-moi, ne suis-je pas innocente ?

 

Puis mes humains "attitrés" m'ont recherchée. J'étais heureuse de me retrouver avec des jeunes : ils sont moins lents tout de même et chez eux je peux monter et descendre les escaliers  :-)

 

IMG_20170417_185503

 

Je me laisse aller...

 

IMG_20170420_150809

 

Voilà, les lunettes sur la truffe, je vais pourvoir me pencher sur les livres que Nolwenn me prête. J'en ai beaucoup à rattraper !

 

81

Merci beaucoup pour vos fidèles visites

et vos sympathiques commentaires

Posté par Pahi à 21:59 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

15 avril 2017

Mon message du samedi soir (177)

lyspaquesvignette

 

  

 

«La gratitude est un second plaisir, qui en prolonge un premier :

comme un écho de joie à la joie éprouvée,

comme un bonheur en plus pour un plus de bonheur.» 
 

(André Comte-Sponville)

_DM32683_20130401_FleursLysPaques_560

Merci beaucoup pour vos fidèles visites

et vos beaux commentaires

Belles fêtes pascales !

Posté par Pahi à 17:00 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,

Brodons ensemble (15)

1

Le 18 mars 2017, j'en étais là :

3

 

Depuis, j'ai terminé le p'tit garçon portant le bas jaune et rajouté deux enfants, un chien et bien avancé le but du terrain de foot :-)

2

  

Et voici la nouvelle vue d'ensemble, enfin... Pepsy a d'abord voulu passer un p'tit coup de fer   :-)

029

 

 

3

 

Je vous retrouverai pour la nouvelle avancée de ce "Brodons ensemble" organisé par Louison, le 13 mai 2017. 

Je vous invite à rendre visite à Louison ici : http://aupaysdesbiscornus.eklablog.fr/ .

C'est elle qui a organisé ce SAL au cours duquel chacun se sent à l'aise. Il n'y règne aucune pression, nous sommes libres quant au choix de l’ouvrage et à notre avancée.

 

2

Merci pour vos fidèles visites

et sympathiques commentaires

Posté par Pahi à 06:00 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,

12 avril 2017

Ca vous dit une petite balade ?

Françoise et les enfants vous emmènent aujourd'hui faire une petite randonnée au pied du Mont Sainte-Odile. Un paysage que j'aime beaucoup...

J'allais oublier.... c'est en bicyclette que cela se passe :-)

 

1

 

2

 

3

 

4

 

5

 

6

 

7

 

8

 

9

 

Merci d'avoir pédalé avec Françoise et les enfants ;-)

Posté par Pahi à 06:00 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :


08 avril 2017

Mon message du samedi soir (176)

IMG_0629

 

Le cadeau

 

Un vieil homme était assis dans le bus avec, dans ses bras, un merveilleux bouquet de fleurs. Une petite fille ne pouvait s'empêcher de le caresser furtivement du regard. Il était très coloré.

Peu avant le prochain arrêt, l'homme se leva et s'approcha de la fillette, lui tendit le bouquet et dit :

     "J'ai vu que tu aimes ces fleurs. En fait, elles sont destinées à ma femme. Mais je pense qu'elle aimerait que je te les donne. Je vais maintenant aller lui raconter que je t'ai offert les fleurs."

La petite prit le bouquet avec un sourire rayonnant et le suivit du regard. Il disparut derrière le portail d'un petit cimetière.

 

(Source inconnue)

 

Les photos : il s'agit du bouquet que ma tendre moitié m'avait offert en septembre 2010 à l'occasion de nos noces d'émeraude et de mes 60 ans.

IMG_0643

Merci beaucoup pour vos fidèles visites

et vos commentaires enrichissants

Posté par Pahi à 17:00 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,

04 avril 2017

Seulement ? ou Déjà ?

Sans doute vous demanderez vous si je suis en retard ou en avance ;-) Et oui, n'étant pas trop devant l'écran, j'accumule du retard dans mes publications.

Quelques ATC :

9

 

11

 

12

 

13

 

14

 

Une carte :

10

 

Un peu de couture :

 

Une protection pour des livres de poches, faite en simili cuir et un reste de galon.

 

21a

 

21b

 

Un sac confectionné pour l'une de mes petites-filles : elle m'a apporté le tissu (velours ras imprimé) et les anses ; j'ai simplement rajouté une doublure grâce à un reste de tissu vert à pois.

 

22a

 

22b

 

22c

 

1

Merci pour vos visites

et sympathiques commentaires

Posté par Pahi à 06:00 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 avril 2017

Mon message du samedi soir (175)

 2

 

 

« Il se fait beaucoup de grandes actions dans les petites luttes. Il y a des bravoures opiniâtres et ignorées qui se défendent pied à pied dans l’ombre contre l’envahissement fatal des nécessités et des turpitudes. Nobles et mystérieux triomphes qu’aucun regard ne voit, qu’aucune renommée ne paye, qu’aucune fanfare ne salue. La vie, le malheur, l’isolement, l’abandon, la pauvreté, sont des champs de bataille qui ont leurs héros ; héros obscurs plus grands parfois que les héros illustres. »

V. Hugo

27

Merci pour vos fidèles visites

et vos commentaires toujours enrichissants

Posté par Pahi à 17:00 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

25 mars 2017

Mon message du samedi soir (174)

D'habitude, je choisis un texte qui me parle et l'illustre d'une image ou d'une photo appropriée.

Ce soir,  j'aimerais partager avec vous la photo ci-dessous prise par Françoise. Spontanément, Nolwenn a exprimé ses sentiments à l'égard de sa maman au moyen de ce que la nature nous offre. Il ne me restait qu'à trouver la citation adaptée.

 

1

 

 

«Le suprême bonheur de la vie,

c’est la conviction qu’on est aimé ;

aimé pour soi-même,

disons mieux, aimé malgré soi-même.»

 

(Victor Hugo)

 

 

1

 Merci pour vos fidèles visites

et vos commentaires toujours enrichissants

Posté par Pahi à 17:00 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,

19 mars 2017

Le Château du Landsberg

Aujourd'hui Françoise et Frédéric nous invitent à les accompagner à l'occasion de leur promenade dominicale dans le massif vosgien, malgré un ciel tristounet. Elle les a menés au Château du Landsberg, situé à 5 km de Barr (Bas-Rhin/Alsace) à une altitude de 585 mètres. Un chemin de terre y conduit, accessible toute l'année. La visite est gratuite.

 

1

 

Le Château du Landsberg domine la commune de Heiligenstein à 590 mètres d'altitude. Il a été construit pour assurer la défense des terres et des abbayes du Mont Sainte-Odile, de Niedermunster, de Truttenhausen et d'Andlau, par le supposé comte palatin Otton de Bourgogne, frère de l'empereur Frédéric de Hohenstaufen vers 1190. Ce dernier souhaitait également montrer sa puissance face aux Eguisheim-Dagsbourg et à l'évêque de Strasbourg.

 

2

 

3

 

4

 

Le chevalier Conrad II de Landsberg est officiellement nommé dans une charte de 1200 comme ayant droit sur le château. Il élabore de grands travaux qui seront achevés en 1220 par Woelflin, bailli impérial.

 

5

 

6

 

7

 

Les Landsberg se placent vers le milieu du XIIIe siècle sous la tutelle de l'évêque de Strasbourg, suivant ainsi l'exemple d'autres familles de ministériels impériaux de la région. Le château devient alors possession épiscopale. De nouveaux travaux sont effectués au cours du XIVe siècle.

En 1413, Ottmann et Jean de Landsberg vendent partiellement le château à Louis le Barbu, bailli impérial, fils de l'empereur Robert de Wittelsbach.

 

8

 

9

 

10

 

Le château passera aux mains de différentes familles au XVe siècle.

Les Landsberg rachèteront une partie du château en 1505. A cette époque la forteresse est dans un triste état.

En 1566 les Landsberg possèdent la totalité du château.

Les spécialistes supposent que le château fut détruit par les Suédois en 1634.

Le château du Landsberg est classé au titre des monuments historiques depuis 1965.

De nos jours les vestiges de la forteresse sont intéressants. Les fenêtres romanes du logis seigneurial sont magnifiques. Une porte d'entrée en arc brisé est encore visible. Le donjon carré imposant témoigne du château primitif. Le mur d'enceinte et ses deux tours de flanquement attestent de la modification du château pour adapter sa défense à l'artillerie. Pierres à bossages, corbeaux, archères, canonnières, vestiges de cheminée...sont autant de témoins du passé de ce château.

(Source : Office de Tourisme de Barr et du Bernstein)

 

Situation géographique

 

Merci d'avoir accompagné Françoise et Frédéric

et pour vos sympathiques commentaires

Posté par Pahi à 21:41 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :