07 décembre 2019

Mon message du samedi soir (273)

      "Beaucoup de gens manquent de bonheur, non pas parce qu'ils ne l'ont pas trouvé, mais parce qu'ils ont cessé de l'apprécier."   William Feather (1908 – 1976)       pour votre fidélité et vos sympathiques commentaires
Posté par Pahi à 17:00 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,

30 novembre 2019

Mon message du samedi soir (272)

  "La gentillesse est une force"   (Matthieu Ricard)   >-<   "C'est (la gentillesse) un don de douceur et d'attention, fait à autrui. Je suis toujours épaté du regard condescendant ou méfiant qu'on porte parfois à la gentillesse. On la soupçonne volontiers d'être l'expression d'un manque. Si on est gentil, c'est qu'on ne peut faire autrement. C'est parce que l'on est faible. Si on était fort et puissant, plus besoin d'être gentil. Ou bien on s'imagine qu'elle cache quelque chose en retour. Mais... [Lire la suite]
Posté par Pahi à 17:00 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,
23 novembre 2019

Mon message du samedi soir (271)

      "Très haut dans le ciel sont mes aspirations les plus élevées. Il se peut que je ne sois pas en mesure de les atteindre, mais je peux regarder en haut pour voir leur beauté, croire en elles et tenter de les suivre."   (Louisa May Alcott)     Merci pour votre fidélité et vos beaux commentaires
Posté par Pahi à 17:00 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,
16 novembre 2019

Mon message du samedi soir (270)

    La plus importante et la plus négligée de toutes les conversations, c'est l'entretien avec soi-même."   (Chancelier Oxenstiern)       Merci pour votre fidélité et vos sympathiques commentaires
Posté par Pahi à 17:00 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,
09 novembre 2019

Mon message du samedi soir (269)

        " Le silence ne nous est pas donné pour rien, mais pour nous nourrir." (Arvo Pärt)         Merci pour votre fidélité et vos beaux commentaires
Posté par Pahi à 17:00 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,
02 novembre 2019

Mon message du samedi soir (268)

      " On n'explique jamais autrement que par des dispositions personnelles les qualités humaines, la générosité, la charité, l'art de faire de bonnes patates frites. Pourquoi, en revanche, faut-il que les défauts soient toujours imputés à des agents exogènes ? " Jean Dion (Le Devoir - 29 avril 1999) beaucoup pour vos fidèles visites et vos sympathiques commentaires
Posté par Pahi à 17:00 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,

01 novembre 2019

En ce jour...

    Merci beaucoup pour votre visite
Posté par Pahi à 06:00 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :
26 octobre 2019

Mon message du samedi soir (267)

      "Les reproches de l'homme miséricordieux sont doux et tranquilles ; peu semblables aux efforts que fait sur lui l'homme orgueilleux et inexorable, efforts qui humilient encore plus ceux auxquels il pardonne, ces reproches, dis-je, sont calmes et courtois comme le génie qui veille sur son caractère. "     Laurence Sterne Les maximes, pensées et lettres (1768)           pour votre fidélité et vos beaux commentaires
Posté par Pahi à 17:00 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,
19 octobre 2019

Mon message du samedi soir (266)

      "... être libre dans le choix de la bénévolence ou non, c'est être aussi, et surtout, responsable. Qu'est-ce, au fond, que la responsabilité ? Littéralement : pouvoir répondre d'un acte, proclamer en être l'auteur pour le meilleur ou pour le pire, c'est-à-dire en assumer les conséquences quelles qu'elles soient. Ainsi est-on responsable d'un acte : - quand on l'a voulu et accompli ; - quand on l'a voulu sans l'accomplir ; - quand on l'a accompli sans le vouloir ; - quand on ne l'a ni voulu ni accompli,... [Lire la suite]
Posté par Pahi à 17:00 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,
12 octobre 2019

Mon message du samedi soir (265)

      "J'ai rencontré dans l'histoire depuis que j'ai l'âge d'homme beaucoup de vainqueurs dont j'ai trouvé la face hideuse. Parce que j'y lisais la haine et la soliture. C'est qu'ils n'étaient rien quand ils n'étaient pas vainqueurs. Pour être seulement, il leur fallait tuer et asservir. Mais il est une autre race d'hommes qui nous aide à respirer, qui n'a jamais trouvé d'existence et de liberté que dans la liberté et le bonheur de tous et qui puise par conséquent jusque dans les défaites des raisons de vivre et... [Lire la suite]
Posté par Pahi à 17:00 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,