22 février 2014

Mon message du samedi soir (43)

    Oser être un bon compagnon pour soi-même...   "En découvrant que la personne avec laquelle nous passons l'essentiel de notre vie c'est nous-mêmes ! En se rappelant que la pire des solitudes n'est pas d'être seul, mais de s'ennuyer en sa propre compagnie ! En acceptant d'entendre que la violence la plus subtile que nous pouvons nous infliger est de ne pas se respecter en se laissant définir par les peurs ou les désirs de l'autre ! En prenant le risque de dire un oui qui soit réellement un oui qui nous... [Lire la suite]
Posté par Pahi à 17:00 - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : ,

17 février 2014

Mes p'tites croix

J'ai pu enfin monter deux broderies en coussins grâce aux chutes de tissus que je garde toujours précieusement :   "Sunbonnet"     et celui d'après la grille "iPod by luli". C'est la première fois que je me suis essayée aux appliqués avec des mini-chutes de tissu aux motifs tout à fait appropriés. Quelques belles vaguelettes, un soleil rayonnant et souriant...     Pour finir, je vous présente un ouvrage en cours. Il s'agit d'une création Annie Cicatelli - Collection Tapis du Brésil - Brésil 1.... [Lire la suite]
Posté par Pahi à 16:49 - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :
15 février 2014

Mon message du samedi soir (42)

  Illustration : Grandville   L’HOMME ET LA COULEUVRE Jean de La Fontaine, Livre X, fable 1 Un Homme vit une Couleuvre (1).Ah ! méchante, dit-il, je m'en vais faire une œuvreAgréable à tout l'univers.À ces mots, l'animal pervers(C'est le Serpent que je veux dire,Et non l'Homme : on pourrait aisément s'y tromper),A ces mots, le Serpent, se laissant attraper,Est pris, mis en un sac , et, ce qui fut le pire,On résolut sa mort, fût-il coupable ou non.Afin de le payer toutefois de raison, (2)L'autre lui fit cette... [Lire la suite]
Posté par Pahi à 17:00 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,
13 février 2014

De quoi vous régaler...

Soupe à la choucroute   Elle est parfumée de petits lardons, mais on peut aussi l'agrémenter de rondelles de saucisse... et pourquoi pas d'un croûton au foie gras d'oie pour faire la fête. Pour 4 personnes : 1 bel oignon - 200 g de lard paysan (ou de la poitrine fumée) - 1 grosse pomme de terre à chair farineuse - 1 c.à.s. de graisse d'oie ou de canard (que mon chef attitré a remplacé par de l'huile d'olive) - 500 g de choucroute crue - 10 cl de vin blanc sec (facultatif) - 75 cl de bouillon de volaille - 1 brin... [Lire la suite]
Posté par Pahi à 21:41 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
08 février 2014

Mon message du samedi soir (41)

      Tous sont utiles         Les outils du menuisier s'étaient réunis pour discuter. Le marteau avait été désigné pour conduire la réunion. Très vite, cependant, les autres outils le poussèrent à résilier sa fonction, sous prétexte qu'il était trop brutal et trop bruyant. Vexé, le marteau fit la remarque suivante : "Dans ce cas, le rabot doit partir lui aussi. Son travail est toujours si superficiel !" - "Très bien", répondit le rabot, "mais, dans ce cas, la chignole doit elle aussi... [Lire la suite]
Posté par Pahi à 18:54 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,
03 février 2014

Pour bien commencer la semaine ...

      Un homme possède un gros matou qui régulièrement honore toutes les petites chattes du quartier. Excédés, ses voisins exigent qu'il fasse opérer le chat. Il l'emmène donc chez le vétérinaire qui fait le nécessaire... Une semaine après l'intervention, le matou recommence à sortir et, à la stupéfaction du voisinage, tous les autres chats se rassemblent autour de lui. Les gens questionnent alors le propriétaire qui leur répond : "C'est normal ! Quand on est plus bon à rien, on devient consultant."
Posté par Pahi à 07:30 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :
01 février 2014

Mon message du samedi soir (40)

  La sérénité, un état d’esprit Vous avez remarqué ? Il y a des gens qui ont toujours l’air heureux, sur qui les contretemps, les embûches et les problèmes ne semblent pas avoir de prise. Non pas qu’ils en aient moins que les autres ou que la vie les épargne, mais ils ont cette faculté de ne pas se laisser atteindre par eux. Ils voient le positif en toute chose. C’est ce qu’on appelle des natures heureuses, toujours prêtes à sourire, à hausser les épaules et continuer le chemin paisiblement. Comme elles font peu de... [Lire la suite]
Posté par Pahi à 17:00 - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : ,